L’hypnothérapie

L’hypnose Ericksonienne (H.E.) (inspirée des travaux de Milton Erickson, psychiatre américain) est une hypnose non directive, utilisée dans un but thérapeutique. (Cette dernière n’a rien à voir avec l’hypnose spectacle ; en d’autres termes : vous ne ferez pas le ninja dansant le moonwalk lors d’une séance.)

L’H.E. est un outil très efficace pour les enfants [cliquez sur le lien pour plus de détails] comme pour les adultes qui permet (par l’intermédiaire de l’état hypnotique) d’aller chercher des ressources déjà existantes mais bien souvent « inconscientes » ou du moins enfouies, afin de s’orienter vers des solutions adaptées.

Mais alors, comment est-ce que cela fonctionne ?

Imaginez un immense Iceberg : vous avez d’une part la partie visible : le conscient, et d’autre part, la partie non visible (la plus grande) mais pourtant bien présente : l’inconscient.

Ce dernier stocke depuis toujours l’ensemble de nos expériences, il est notre réservoir illimité de ressources. C’est en accédant à cette partie cachée de l’Iceberg, que nous pouvons régler certaines de nos problématiques et atteindre certains de nos objectifs.

Cependant il est important de comprendre que nous ne changeons pas grâce à l’hypnose ou par le fait d’être hypnotisé, mais que nous avons la possibilité d’effectuer des changements en état hypnotique. Il y’a là une subtile différence.

L’H.E. est une technique d’accompagnement qui ne s’intéresse pas au « pourquoi » de la problématique, du comportement ou de la croyance limitante, mais au « comment » faire pour le régler ou en changer. 

Le seul impératif en hypnothérapie pour obtenir les changements escomptés, c’est que l’envie de changer vienne de vous et non d’une tierce personne (votre conjoint, vos enfants etc.)

Chaque personne possède en elle toutes les ressources nécessaires pour parvenir au changement désiré.

♦ L’H.E. oui ! Mais pour quoi ?

Angoisses, burn-out, comportements limitants (colère, révolte, …), confiance, deuil, développement de performances (sportives, …), difficultés relationnelles, Image (estime) de soi, phobies, stress/trac, tabac, traumatismes, etc,…

Merci de noter que le thérapeute/l’accompagnant ne fait pas de miracles, tout changement vient de vous.

 L’hypnose (et autres thérapies brèves) est un complément à la médecine, non un substitut !!!