L’hypnose et le tabac

Ami(e)s -futur(e)s non – fumeurs, fumeuses,
La nicotine est de loin la drogue la plus puissante de la planète. Sa puissance réside dans la vitesse à laquelle elle entre dans votre corps. Elle s’évacue également incroyablement vite de votre organisme et c’est bien là que réside le piège : 
0 min : Dès que vous éteignez votre cigarette, la nicotine commence à s’éliminer et vous ressentez les premiers symptômes de manque.
30 min : la quantité de nicotine présente dans votre organisme diminue de moitié.
60 min : la nicotine est éliminée aux 3/4.

Votre réflexe? Rallumer une cigarette afin que la nicotine afflue à nouveau. Ainsi, votre sentiment de vide et d’insécurité disparaît.
Et vous retrouvez ainsi, une sensation de calme, de relaxation.
Et ce concept est génial n’est-ce pas ? Cela signifie que les gens continuent à fumer uniquement pour se sentir tels qu’ils étaient avant d’allumer leur première cigarette, autrement dit, la sensation d’être non fumeur.

Vos meilleures excuses (et contres excuses en bref) :

N°1 : Si j’arrête de fumer je vais grossir.
(Soit dit en passant, si vous n’arrêtez pas vous allez probablement mourir prématurément d’un cancer)
FAUX : Lorsque nous sommes conscients d’avoir faim et que nous ne sommes pas en mesure de satisfaire cette faim, nous ressentons un sentiment d’insécurité que nous interprétons par « J’ai envie de manger ». Si cette sensation n’est pas satisfaite, « j’ai envie de manger » se transforme rapidement en « Je vais mourir ».
Cette sensation causée par la faim ne se distingue en rien des symptômes de manque de nicotine et c’est là qu’une confusion s’opère dans le cerveau.
Mangez des repas équilibrés et nutritifs et abandonnez les « Génial, je n’ai pas fumé aujourd’hui, je me suis surpassé, je mérite bien un gros fondant au chocolat -entre autre-… »

 N°2 : Fumer me fait maigrir.
OOOOh vraiment ? Amusez vous donc à compter le nombre de fumeurs et fumeuses grassouillets et grassouillettes. Vous serez surpris !

 N°3 : Je fume quand je m’ennuie.
ARCHIIIIIIIII FAUX : La dépendance à la nicotine est une source majeure d’ennui. D’une part car la nicotine vous rend léthargiques et pèse sur vos finances, de ce fait vous avez moins d’énergie et de moyens pour entreprendre de nouvelles activités, d’autre part car comme vous vous sentez de moins en moins à l’aise dans des situations où vous ne pouvez pas fumer, du coup vous finissez par les éviter.

 N°4 : Si j’arrête de fumer je vais avoir besoin d’un substitut.
Ah oui ? Et lorsque vous vous remettez d’une grippe, vous recherchez une autre maladie pour la remplacer?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *